Accueil Urgences Pharmacie Informations légales Conseils Liens utiles Nous contacter Faire un don
 

   

 
Recherche personnalisée

 

 

© Lolaferari | Dreamstime.com

Fiche conseil: Compléments alimentaires

 

 

 

 

Rédigé par AS Delepoulle

(Dr en pharmacie).

Dernière mise à jour le : 09/12/2014

 
 
   
   
 

Qu'est-ce qu'un complément alimentaire?

Le concept de complément alimentaire est relativement récent. Il a été défini par la directive 2002/46/CE du Parlement européen, transposée par le décret du 20 mars 2006 : « On entend par compléments alimentaires les denrées alimentaires dont le but est de compléter le régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d'autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique seuls ou combinés… ».

 

Les compléments alimentaires sont une source concentrée de « nutriments » c'est-à-dire les  composants d'un aliment qui sont normalement apportés par une alimentation variée et équilibrée.

Quelle est la composition des compléments alimentaires?

Les compléments alimentaires peuvent contenir des vitamines, des sels minéraux, des oligoéléments, des plantes ou extraits de plantes, des acides aminés, des protéines, des acides gras, des enzymes ou des hormones.

Vous pouvez retrouver la liste détaillée des nutriments pouvant entrer dans la composition des compléments alimentaires sur le site de www.legifrance.gouv.fr

Vitamines et minéraux
L’Union européenne a autorisé l’usage de quinze minéraux, comprenant des sels minéraux (calcium, potassium, sodium, magnésium...), des oligo-éléments (fer, zinc, cuivre, chrome, manganèse, sélénium, iode, fluor, cobalt, molybdène, silicium, bore, lithium), et de treize vitamines  (vitamines A, du groupe B, C, D, E, K…)

Les doses maximales autorisées ne doivent pas dépasser le triple des apports journaliers recommandés.

De plus, les dosages proposés doivent être inférieurs à ceux utilisés dans les médicaments contenant ces mêmes substances et prescrits pour soigner une maladie

Plantes ou leurs principes actifs
Les plantes autorisées peuvent :
  • soit faire partie des 148 plantes dont la vente libre est autorisée ;
  • soit être traditionnellement utilisées dans l’alimentation d’au moins l’un des pays de l’Union européenne, comme le café, le thé ou les algues ;
  • soit bénéficier d’une autorisation européenne en tant qu’ingrédient alimentaire nouveau, comme, par exemple, l’acérola ou le guarana
Autres substances
  • des anti-oxydants comme les flavonoïdes, les caroténoïdes (lutéine, lycopène, zéaxanthine…) 
  • des acides gras essentiels : Oméga 3
  • des prébiotiques et/ou des probiotiques
  • des mucilages…
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

COMPLEMENTS ALIMENTAIRES »

 
         
         
       

Mise en garde sur les compléments alimentaires

Mise sur le marché Contrairement aux médicaments, la commercialisation des compléments alimentaires ne nécessite pas d'autorisation individuelle de mise sur le marché (AMM) fondée sur l'évaluation d'un dossier industriel par une instance d'expertise.

Il faut aussi se méfier des circuits flous de vente par correspondance, sur Internet ou dans certains clubs de remise en forme de produits n'ayant fait aucune preuve d'efficacité

Risque de surdosage Il existe un risque de dépassement des limites de sécurité pour le consommateur.
  • Dans le cas du zinc par exemple, il suffit, de consommer des aliments riches en zinc associés à la prise d'un complément alimentaire, pour multiplier par deux les apports nutritionnels conseillés en zinc et approcher ainsi la limite de sécurité.
  • Se méfier du risque de l'automédication avec des prises prolongées ou des associations multiples qui peuvent être nocives pour la santé.
  • Ne pas prendre plus de compléments alimentaires que ce qui est indiqué sur la notice. Vous n'obtiendrez pas d'efficacité plus rapidement et vous risquez un surdosage!
  • Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre un complément alimentaire. Les produits qu'ils contiennent ne sont pas anodins. Ce n'est pas parce qu'il s'agit le plus souvent de substances naturelles qu'elles sont sans danger. La preuve avec le soja qui, consommé en trop grandes quantités, peut perturber le système endocrinien. Exemple : une gélule de complément alimentaire de soja contient 100 mg de génistéine alors que l'apport journalier maximum recommandé est de 60 mg.
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

COMPLEMENTS ALIMENTAIRES »

 
         
         
       

Voir aussi, liens utiles

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

COMPLEMENTS ALIMENTAIRES »

 
         
         
       

Indications des compléments alimentaires

© Lolaferari | Dreamstime.com

 

On parle de déficit d’apport en un composant lorsque ses apports sont inférieurs aux 2/3 des apports nutritionnels conseillés (ANC)
Les compléments alimentaires peuvent être utiles dans certaines situations pour compléter l'alimentation habituelle.

- en cas de carences (rares dans les pays industrialisés)
- en cas de déficit d’apport en
vitamines, minéraux et oligo-éléments (pauvreté, sujet âgé, ablation des dents, anorexie mentale, régimes trop restrictifs…)
- en cas de besoins accrus (
grossesse, alcoolisme, activité physique intense, ménopause, personnes âgées…)
- ou en prévention de certaines
maladies (ostéoporose, cystites à répétition, protection de la rétine et du cristallin de l’oxydation...)

L'alimentation moderne cause des carences: La culture intensive a appauvri les sols en nutriments donc les productions agricoles. Des études remontant pour certaines à 1940 ont montré que ces pertes pouvaient aller jusqu'à 75%. A cela s'ajoutent les mauvaises habitudes alimentaires laissant trop de place aux produits hors saison, aux aliments industriels et aux calories "vides" de micronutriments.

Des besoins à tous les âges: A partir de 50 ans, l'organisme métabolise moins bien les micronutriments, alors que les besoins restent les mêmes. Chez la femme, le stress oxydatif augmente à la ménopause avec déficit de certaines vitamines, déficit qui peut être aussi retrouvé chez la femme enceinte ou allaitante, chez le sujet jeune au cours de sa croissance et même chez le nourrisson.

En fait tout le monde relève plus ou moins de la complémentation, facteur important à toutes les périodes de la vie

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

COMPLEMENTS ALIMENTAIRES »

 
         
         
       

Mises en gardes et contre indications

Les boissons dites énergisantes

Ces boissons sont en fait des boissons excitantes très riches en caféine. Leur association avec l'alcool ou d'autres boissons caféinées, leur consommation lors d'un exercice physique intense peut provoquer des accidents cardiaques graves chez certaines personnes ayant des prédispositions génétiques

 

Levure de riz rouge

La levure de riz rouge contient une substance proche des statines (médicament utilisé en cas d'hypercholestérolémie). Elle ne doit pas être consommée par les patients prenant des statines, ni par les personnes dites sensibles (femmes allaitantes, enfants, adolescents, personnes âgées de plus de 70 ans, gros consommateurs de pamplemousse, etc...)

 

Ecorce d'orange amère

L'écorce d'orange amère comme les autres essences de citrus contiennent de la p-synéphrine qui a pour allégation de réduire la masse grasse. Ses apports ne doivent pas dépasser 20mg/jour. Il ne faut surtout pas l'utiliser à la caféine

 

Cancer

Certains cancers ou états précancéreux contre-indiquent l'utilisation de compléments alimentaires.

N'achetez pas de compléments alimentaires sans avis médical et assurez vous que le complément que vous allez prendre correspond à votre situation et est indiqué pour vous

 

Nutrivigilance

Si vous avez ressenti un effet indésirable suite à la consommation d'un complément alimentaire, vous pouvez en faire la déclaration sur le site Internet de l'ANSES. Plus d'infos sur ANSES Nutrivigilance

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

COMPLEMENTS ALIMENTAIRES »

 
         
         
       

Interactions des compléments alimentaires avec les médicaments

Certains composants présents dans les compléments alimentaires (jus de pamplemousse, caféine, thé, crucifères...) peuvent interférer avec des médicaments : efficacité diminuée ou augmentée, augmentation des effets secondaires, etc...

Le phénomène se retrouve le plus souvent avec les antibiotiques, anxiolytiques, antidépresseurs (interaction avec les aliments riches en tyramine) ou anticoagulants comme notamment les anti-vitamines K, dont l'efficacité est diminuée lors de la consommation de crucifères riches en vitamine K (brocoli, chou-fleur...).

Si vous êtes sous traitement, demandez toujours l'avis de votre médecin avant de prendre des compléments alimentaires.

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

COMPLEMENTS ALIMENTAIRES »

 
         
         
       

Cancers et compléments alimentaires

A doses supra-physiologiques, certaines substances peuvent avoir une action néfaste à l'échelle cellulaire ou interagir avec les traitements anticancéreux.
Vitamines et oligoéléments à éviter
  • Vitamines qui augmentent la multiplication cellulaire: B12,

  • Oligoéléments qui augmentent la multiplication cellulaire: Fer, Zinc

  • Vitamine C: la vitamine C peut expérimentalement antagoniser les effets cytotoxiques de nombreux médicaments anticancéreux: la doxorubicine, le cisplatine, la vincristine, le méthotrexate et l'imatinib. L'effet n'est pas lié à l'action anti oxydante de la vitamine C, mais à une inhibition de la dépolarisation de la membrane mitochondriale (normalement exercée par ces anticancéreux) jouant un rôle dans la mort cellulaire. Toutefois, ces résultats obtenus chez la souris, doivent être confirmés sur d'autres modèles cellulaires ou animaux et par des essais cliniques. Cependant, il n'est pas conseillé de prendre de la vitamine C (en dehors de carences).

  • Vitamine E ou alphatocophérol: malgré son effet protecteur contre certaines complications (fibroses liées aux rayons) et la potentialisation des certaines chimiothérapies, une étude menée sur les cancers ORL montre que la vitamine E à forte dose majore le risque de rechute

  • Le bêta carotène est soupçonné d'augmenter le nombre de cancers pulmonaires chez les fumeurs à dose moyenne comprise entre 20 et 30mg/jour*

  • L'acide folinique, pris parfois en cas d'anémie augmente la toxicité des fluoropyrimidines et serait susceptible d'accélérer la progression de certaines tumeurs coliques.

*Revue Prescrire 2010; 30 (317):192

Vitamines et oligoéléments conseillées

Probiotiques Certaines études montrent que l'apport de probiotiques, par un effet de stimulation de cellules immunitaires de l'organisme peut aider le patient cancéreux à mieux lutter contre sa tumeur:
http://www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/cancerologie/la-flore-intestinale-conditionne-l-efficacite-de-la-chimiotherapie
Ces études on été réalisées dans des services spécialisés et chez des patients étroitement surveillés. En effet, il ne faut jamais prendre de probiotiques par automédication car il y a un risque chez le patient immunodéprimé:
  • Les probiotiques sont déconseillés chez les patients immunodéprimés (cancer, SIDA, traitement corticoïde au long cours, greffe...). Il a été noté en effet de rares cas de bactériémies à Lactobacillus et fongémies à saccharomyces boulardii suite à l'administration de probiotiques, exclusivement chez les personnes immunodéprimées.

  • Les probiotiques sont contre indiqués dans certains cancers.   En raison de la bactériémie systémique post prandiale (par translocation digestive), les levures et ferments lactiques sont contre-indiqués en cas de pose d'un cathéter central ou en cas de cancers digestifs. De plus, en raison de l'affaiblissement général causé par certaines chimiothérapies, les levures et ferments lactiques sont à manipuler avec précaution car le risque de passage systémique est plus important.

Adénome de la prostate

L'alimentation jouerait un rôle dans 30 à 40% des cancers. En effet, au moins 3 facteurs agressent directement la prostate: les radicaux libres, les graisses et les polyamines.

Certains oncologues américains recommandent pendant les périodes "off" (entre 2 traitements ou après un traitement local pour éviter les risques de récidive), les suppléments suivants:

  • Vitamine D3: 8 à 10 000UI/jour
  • Vitamine E 400UI/jour (D-alphatocophérol plutôt que acétate)
  • Lycopène: 15mg 2/jour
  • Sélénium: 200µg/jour
  • Oméga-3 DHA + EPA: 3000mg/jour
  • Vitamine C: 1000mg/jour
  • Extrait de jus de grenade 1000mg/jour (plutôt que le jus, trop sucré)

Un régime alimentaire sans viande rouge, sans produits laitiers, avec un peu de pain, de sucre, de sel va souvent de pair. Tout comme l'exercice physique et la gestion du stress*

* Association nationale des malades du cancer de la prostate

Cancer du poumon

Une équipe de chercheurs du CIRC* (Centre international de recherche sur le cancer)  et de l'Imperial College de Londres a mis en évidence dans une étude menée auprès de 520 000 volontaires suivis pendant 5 ans, que des taux sériques élevés de Vitamine B6 et de méthionine protègeraient les individus d'un risque de cancer du poumon aussi bien chez les fumeurs que chez les non fumeurs.

La méthionine est un des 8 acides aminés essentiels, jouant un rôle critique dans la reproduction, la survie cellulaire, la méthylation des protéines et de l'ADN. La méthionine est abondante dans la noix, les céréales, le poisson et certaines viandes.

* iarc.fr communiqué de presse

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

COMPLEMENTS ALIMENTAIRES »

 
         
         
       

Compléments alimentaires et dopage sportif

Difficile pour un sportif de haut niveau de prendre des compléments alimentaires sans risquer d'être positif au contrôle anti-dopage

Parmi les produits les plus sensibles, on retrouve le plus souvent:

  • les compléments brûleurs de graisses ou qui agissent sur l'humeur. Ces compléments contiennent des substances telles que le Ma Huang ou ephedra sinica, et donc de l'éphédrine ou un dérivé. Ces produits contiennent également fréquemment de la sibutramine et/ou de la méthylhexaneamine, toutes deux rarement annoncées sur l’étiquette.
  • Les compléments contenant de l'extrait de racine de géranium et l'huile de géranium sont étiquetés par le fabriquant "ne contiennent pas de méthylhexaneamine",  alors que la présence de cette substance dans le complément est souvent détectée.
  • Des stéroïdes anabolisants (stanazolol, metandienone, dihydrochlorométhyltestostérone, oxandrolone, …) ont parfois été retrouvés de façon accidentelle (des contaminations de tablettes de Vitamine C ont été décrites)
© Vladyslav Starozhylov | Dreamstime.com

Sites à consulter

Ces sites devraient être consultés systématiquement avant ingestion de tout complément alimentaire par un sportif

 

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

COMPLEMENTS ALIMENTAIRES »

 
         
         
       

Avant de prendre un complément alimentaire, demandez l'avis de votre médecin:

© Tibor Varga | Dreamstime.com  

 

Dans ces cas, une consultation médicale s'impose

     



Index juridique

Déclaration d'intérêts: L'auteur déclare ne pas avoir de conflits d'intérêts en relation avec cet article.

Cet espace de conseils sur les médicaments et la santé  ne remplace en aucun cas le diagnostic et les conseils d'un médecin ou d'un pharmacien.

Les informations mises à jour et publiées sur ce site sont à titre strictement indicatifs. Il ne faut en aucun cas utiliser ces informations à but de diagnostic. Nous ne pourrons pas être tenu responsable d'une mauvaise interprétation de son contenu ni de l'état de santé du lecteur, qu'il soit antérieur ou ultérieur à la consultation de ces fiches conseil.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HONCe site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Sites de santé de confiance certifiés HONcode: