Accueil Urgences Pharmacie Informations légales Conseils Liens utiles Nous contacter Faire un don

   

 
Recherche personnalisée

 

 

Fiche conseil:

Thyroïde

 

 

 

Rédigé par AS Delepoulle

(Dr en pharmacie).

Dernière mise à jour le : 08/02/2015

 
   
   
 

Qu'est-ce que la thyroïde?

Mon pharmacien au cœur de ma santé

J'achète mes médicaments et mes produits naturels sur ma pharmacie en ligne

La thyroïde est une petite glande située à la partie antérieure du cou, devant la trachée contre le larynx. Elle est formée de 2 lobes reliés par l'isthme.

la thyroïde, en secrétant les hormones thyroïdiennes, joue un rôle clé dans l'équilibre de l'organisme en régulant des fonctions très importantes.

2% des adultes français souffrent de troubles thyroïdiens encore appelés dysthyroïdies (source BEH). La survenue des troubles augmente avec l'âge.

 

Ces troubles se développent de manière insidieuse, ce qui rend parfois le dépistage difficile.

Quel est le rôle de la thyroïde Le rôle de la glande thyroïde est de réguler le métabolisme des cellules. Les hormones thyroïdiennes interviennent à de nombreux niveaux: croissance, développement mental, consommation d'oxygène des tissus, température corporelle, rythme cardiaque, système nerveux, digestif, génital, métabolisme des graisses et des sucres, etc...
Les 4 glandes parathyroïdes jouent un rôle dans le métabolisme phosphocalcique
Il existe deux types de dysfonctionnements thyroïdiens: les
hypothyroïdies et les hyperthyroïdies.
Qu'est-ce qui peut provoquer des problèmes de thyroïde?

Le bon fonctionnement de la glande thyroïde dépend d’apports suffisants en iode et en sélénium mais peut être influencé négativement par de nombreux facteurs, comme le tabagisme (qui favorise la survenue d’une maladie de Basedow), le stress, les radiations ionisantes et la prise de certains médicaments, notamment, mais pas seulement, riches en iode. Voici

 

les principales causes de dérèglements thyroïdiens:

  • Maladies auto-immunes

  • Médicaments : antithyroïdiens, amiodarone, interféron alpha, le lithium, les antiseptiques iodés, les produits de contraste

  • Grossesse : pendant la grossesse les besoins en hormones thyroïdiennes sont accrus car le fœtus ne ne fabrique pas ses propres hormones en début de grossesse.

  • Accouchement : une hypothyroïdie peut survenir après une phase d 'hyperthyroïdie physiologique de la grossesse. Dans 95% des cas, ce trouble guérit spontanément.

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

THYROÏDE »

 
         
         
       

L'hypothyroïdie

Mon pharmacien au cœur de ma santé

J'achète mes médicaments et mes produits naturels sur ma pharmacie en ligne

Signes cliniques Hypothyroïdie
4 à 8% de la population avec une prévalence féminine

Les manifestations cliniques sont liées à la baisse des hormones thyroïdiennes (tri iodothyronine T3 et tétra iodothyronine T4) dans le sang. La baisse des hormones thyroïdiennes entraine une diminution de la consommation d'oxygène au niveau tissulaire, du métabolisme des glucides, des lipides et des protides, diminution de la calorigénèse et augmentation de la perméabilité vasculaire (infiltrations).

Au niveau clinique, on observe soit des formes frustres (TSH élevée, mais T4libre normale) surtout dans les formes débutantes de la femme jeune ou des formes franches, retrouvées plutôt chez la femme ménopausée.

Environ 1/3 des formes frustres évolue vers une hypothyroïdie avérée.

 

Plutôt discrets au début, ces troubles n'apparaissent pas tous en même temps


Formes frustres infracliniques

Formes franches symptomatiques

Asthénie d'effort
Perte des cheveux
Fatigabilité musculaire
Difficulté à perdre du poids
Troubles des règles, voire arrêt
Ralentissement du transit
Asthénie physique, psychique et intellectuelle (trous de mémoire, dépression
Diminution de la pilosité, sècheresse cutanée, visage bouffi et pâle, infiltration des mains et des pieds.
Crampes, paresthésies des extrémités
Frilosité, ronflements nocturnes, voix rauque, hypoacousie
Diminution du désir

Constipation

Dans certains cas

Bradycardie, excès de cholestérol LDL, anémie macrocytaire, syndrome du canal carpien, hypertension diastolique.

Le coma myxœdémateux

Complication ultime de l'insuffisance thyroïdienne, le coma myxœdémateux  est exceptionnel. Il s'observe surtout chez la personne âgée après une longue évolution d'insuffisance thyroïdienne non traitée. Il est favorisé par l'exposition au froid, une infection, un infarctus du myocarde ou la prise de sédatifs. Son traitement se fait en milieu hospitalier.

 

Les causes de l'hypothyroïdie

Auto-immune (50% des cas)

Thyroïdite d'Hashimoto (anticorps anti-thyroïde), myxœdème (infiltration cutanée avec œdème du visage et des membres, peau sèche et jaune, voix rauque, langue épaissie, cheveux et poils cassants, perte d'audition...).

Iatrogène (40% des cas)

© Martin Allinger | Dreamstime.com Traitement d'une hyperthyroïdie (anti thyroïdiens de synthèse), chirurgie (thyroïdectomie partielle ou totale), radiothérapie.

Certains médicaments comme le lithium ou l'amiodarone (Cordarone
®) peuvent être à l'origine d'une hypothyroïdie.

Autres causes (10% des cas)

Carence en Iode (pays non industrialisés), anomalie congénitale, cause centrale (moins de 1% des cas): tumeur hypothalamique qui diminue la production de TSH et diminution de la T4 libre ou insuffisance hypophysaire.
Evolution Traitées, les hypothyroïdies évoluent très favorablement.

Non traitées, les signes s'aggravent et évoluent vers un myxœdème s'accompagnant d'un ralentissement psychomoteur et des complications cardiovasculaires (angor, infarctus du myocarde), pouvant aboutir dans les cas extrêmes à un coma.

Traitement de l'hypothyroïdie Consultez notre rubrique: Traitement des hypothyroïdies
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

THYROÏDE »

 
         
         
       

L'hyperthyroïdie

Mon pharmacien au cœur de ma santé

J'achète mes médicaments et mes produits naturels sur ma pharmacie en ligne

L'hyperthyroïdie est environ 10 fois plus fréquente que l'hypothyroïdie et touche les femmes à 80%, le plus souvent entre 30 et 50 ans.
On observe une augmentation des phosphorylations oxydatives mitochondriales entrainant une production excessive de chaleur.
Cet hyper métabolisme ou thyrotoxicose rend parfois l'hospitalisation nécessaire.
Signes cliniques Palpitations avec tachycardie, perte de poids rapide et importante avec un appétit conservé, diarrhées, faiblesse musculaire, asthénie. Goitre diffus et peu volumineux, exophtalmie, peau chaude et moite, intolérance à la chaleur (thermo phobie), transpiration (moiteur des mains), tremblement des extrémités, excitation voire agressivité. Parfois troubles des règles.

Il existe des formes frustres, infra cliniques ou asymptomatiques avec : Extrasystoles, crises de tachycardie paroxystique, Angor, Ostéoporose, Prurit, Formes paradoxales anorexiques (sujet âgé) avec prise de poids et aménorrhée (femme jeune)

Chez la personne âgée la symptomatologie typique n’est présente que dans 1 cas sur 4 environ. Les deux symptômes les plus systématiquement présents sont la perte de poids et la tachycardie.

Il faut savoir penser à une éventuelle hyperthyroïdie devant :

  • Toute manifestation cardiaque récente : notamment une fibrillation auriculaire, l’aggravation inexpliquée d’une insuffisance coronaire.
  • Toute altération plus ou moins sévère de l’état général : amaigrissement récent, association perte de poids-diarrhée simulant un cancer colique
  • Toute altération récente de l’autonomie secondaire à une syndrome confuso-démentiel ou à une asthénie
  • Tout trouble psychique récent
Le saviez-vous?
Quel que soit le sexe et l’âge, l’absence apparent de goitre n’élimine pas le diagnostic d’hyperthyroïdie.
Signes biologiques La TSH est très diminuée voire indosable (besoin de doser la TSH us = ultra sensible) et augmentation du dosage de T4 libre.
Les causes de la maladie Origine extra thyroïdienne:
  • La première cause d'hyperthyroïdie est la Maladie de Basedow provoquée par des auto-anticorps anti TSH thyréostimulants. La maladie de Basedow touche 6 femmes pour 1 homme et son pic de fréquence se situe entre 20 et 50 ans.
  • Les hyperthyroïdies secondaires : produits de contraste iodés, amiodarone, lithium, interférons alpha et bêta, tumeurs productrices d’hCG (bronches, côlon, pancréas) …

Origine thyroïdienne:

  • tumeur (adénome thyroïdien: 20% des hyperthyroïdies),
  • thyroïdites virales (De Quervain) : douloureuses et fébriles
Les complications de l'hyperthyroïdie Dans certains cas la guérison peut être spontanée.

Si ce n’est pas, et en l’absence de traitement, on peut observer :
  • Une cardiothyréose : altération du muscle cardiaque
  • Une exophtalmie maligne : risque d’ulcère de la cornée et de névrite rétro-bulbaire
  • Des atteintes rhumatologiques : périarthrite scapulo-humérale, ostéoporose.
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

THYROÏDE »

 
         
         
       

Conseils en cas d'une hypo ou d'une hyperthyroïdie

Mon pharmacien au cœur de ma santé

J'achète mes médicaments et mes produits naturels sur ma pharmacie en ligne

Hypothyroïdie
  • Lutter contre la constipation
  • Il est indispensable de bien prendre votre traitement thyroïdien et de ne jamais l'arrêter, même si vous vous sentez-mieux
  • Attention si vous prenez des anticoagulants car les hormones thyroïdiennes augmentent l'effet anticoagulant des AVK (faites vérifier plus souvent votre INR)
  • Attention à l'automédication pourrait déséquilibrer le traitement thyroïdien (topiques gastro-intestinaux, antiacides, plantes...); demander un plan de prise précis à votre pharmacien.
Hyperthyroïdie
  • En raison du risque d'agranulocytose provoqué par les antithyroïdiens, surveillez la numération formule sanguine  (NFS). Réalisez aussi un bilan hépatique.
  • Consultez dès le premiers signes d'infection (fièvre...)
  • Si vous êtes une femme, une contraception efficace est souhaitable pendant le traitement en raison du risque teratogène.
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

THYROÏDE »

 
         
         
       

 Troubles thyroïdiens et grossesse

Mon pharmacien au cœur de ma santé

J'achète mes médicaments et mes produits naturels sur ma pharmacie en ligne

© Teros | Dreamstime.com Les dysfonctionnements thyroïdiens au cours de la grossesse s’expliquent à la fois par de fréquentes carences en iode dans les pays d’Europe occidentale, aggravées pendant la grossesse (les apports recommandés au cours de la grossesse et de l’allaitement varient entre 175 et 200 microgrammes par jour), par des modifications physiologiques (augmentation de la clairance rénale de l’ion iodure, importante activité métabolique des hormones thyroïdiennes dans le placenta aboutissant à une augmentation de besoins en ces dernières de l’ordre de 50%) et par l’existence durant cette période d’un état d’hyperstimulation de la thyroïde

Hypothyroïdie au cours de la grossesse

Chez la femme enceinte, l'hypothyroïdie augmente le risque d'hématome rétro-placentaire, de trouble du développement du fœtus, de prématurité et de détresse respiratoire néonatale.
  • Il est recommandé pendant la grossesse de consommer plus d'aliments riches en Iode comme les œufs, le lait et les poissons.
  • En cas d'hypothyroïdie et en l'absence de traitement au cours de la grossesse, il y a risque d'avortement, de retard cérébral et moteur.
Traitement au cours de la grossesse Lors de la grossesse, une adaptation de la posologie est nécessaire, d'où une surveillance clinique et biologique stricte. En effet, les besoins en hormones thyroïdiennes sont accrus pendant la grossesse de 30% environ.

Des contrôles réguliers (mesure du taux de TSH) permettent par la suite de valider ou de diminuer cette compensation physiologique. Mais dès lors que le traitement est bien conduit il n'y a pas de risque pour le fœtus.

En cas d'hyperthyroïdie: le propylthiouracile doit être préféré au carbimazole qui peut entrainer des malformations congénitales.

Hypothyroïdie du post-partum Elle concerne environ 10% des grossesses. Elle est généralement transitoire mais peut être définitive (20% des cas).
Hypothyroïdie congénitale ou "crétinisme" L'hypothyroïdie congénitale touche une naissance pour 3500. Elle est liée à une position anormale de la thyroïde ou à une anomalie de l'hypophyse. Le crétinisme se manifeste par retard moteur et intellectuel irréversible chez l'enfant s'il n'est pas traité à temps.

Le dépistage est systématique au 4è jour de la vie grâce au test de Guthrie pratiqué à la maternité sauf si l'hypothyroïdie est d'origine centrale, elle ne pourra être repérée que plus tard.

Le traitement est urgent surtout en période néonatale (dans les 7 à 10 premiers jours de la vie): L thyroxine gouttes à la dose de 50µg/jour puis équilibré à 6µg/kg/jour au cours de la première année. Ensuite la posologie est de 3µg/kg/jour. Il est préférable de ne pas mélanger les gouttes dans le lait afin 'améliorer l'absorption du médicament!

Le suivi biologique est réalisé une fois par mois chez le bébé et une fois tous les 3 mois chez l'enfant.

Hyperthyroïdie au cours de la grossesse La maladie de Basedow au cours de la grossesse expose la mère et l’enfant à de graves complications : hypertension artérielle, prééclampsie, retard de croissance intra-utérin, prématurité.
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

THYROÏDE »

 
         
         
       

Exploration biologique de la thyroïde

Mon pharmacien au cœur de ma santé

J'achète mes médicaments et mes produits naturels sur ma pharmacie en ligne

Les examens de laboratoire sont une aide précieuse au diagnostic des troubles thyroïdiens, mais aussi pour le suivi du traitement
Il est indispensable d'effectuer régulièrement les examens de laboratoire prescrits par votre médecin en cas de troubles de la thyroïde

Pour cette prise de sang, il est impératif d'être à jeun depuis au moins 12 heures et d'éviter toute activité sportive importante 48 heures avant.
Dosage de la TSH

N: 0,15mUI/L à 5mUI/L

La TSH est secrétée par l'hypophyse sous la stimulation de l'hypothalamus (via la sécrétion de TRH). Elle contrôle la synthèse des hormones thyroïdiennes au niveau de la glande thyroïde.

C'est l'examen de première intention en cas d'hypothyroïdie car elle permet de distinguer les hypothyroïdies primaires (par défaut de sécrétion centrale) des hypothyroïdies secondaires.

Attention, on observe parfois une baisse importante de la TSH avec:

  • La prise récente et importante de certains médicaments pouvant abaisser fortement le taux de TSH (glucocorticoïdes, somastostatine et ses analogues, dopamine).
  • Un tel effet s’observe également durant les 4 premiers mois de la grossesse, du fait de l’activité thyréostimulante de l’hormone hCG.
Dosage de T4 libre N: 8,5nUI/L à 17,1nUI/L Les hormones thyroïdiennes circulantes sont liées à diverses protéines de transport (la TBG thyroid binding protein, le TBPA thyroid binding prealbumine et l'albumine). Les formes liées sont inactives, seules les formes libres, T3 libre et T4 libre sont actives.
Une partie de la T3 libérée par les thyréocytes provient de la transformation de la  en T4 en T3 sous l'action de la 5'désiodase

C'est pourquoi la T4 libre reflète l'activité réelle de la thyroïde
Anticorps antithyroïdiens

Les anticorps antithyroïdiens permettent le diagnostic de thyroïdite auto-immune:

  • Ac antithyroglobuline (= Ac anti TG): N<50U/L
  • Ac antiperoxydase (= Ac anti TPO): N<100U/L
Autres marqueurs biologiques modifiés Dans les thyréotoxicoses, on observe aussi une: hypocholestérolémie, hypercalcémie avec hyperphosphorémie, augmentation des gamma GT, des phosphatases alcalines, de la ferritine et de l’enzyme de conversion.
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

THYROÏDE »

 
         
         
       

Voir aussi, liens utiles

Mon pharmacien au cœur de ma santé

J'achète mes médicaments et mes produits naturels sur ma pharmacie en ligne

© Vladyslav Starozhylov | Dreamstime.com Forum sur la thyoïde : www.forum-thyroide.net
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

THYROÏDE »

 
         
         
       

 Traitement de l'hyperthyroïdie

Mon pharmacien au cœur de ma santé

J'achète mes médicaments et mes produits naturels sur ma pharmacie en ligne

Le traitement de l'hyperthyroïdie se fait par l'administration d'antithyroïdiens de synthèse (ATS) par voie orale .

On peut avoir aussi recours à l'iode (solution de lugol fort), à l'iode 131 ou à la chirurgie

Les antithyroïdiens de synthèse = ATS
Carbimazole Néo-Mercazole®
Benzylthiouracile Basdène®
Thiamazole Thyrozol® Métabolite actif du carbimazole.
Propylthiouracile (PTU) Proracyl® 50 indiqué chez la femme enceinte.

Ils inhibent l'hormonogénèse à tous les niveaux. Besoin d'attendre que le pool d'hormones soit épuisé; donc évaluation de l'efficacité du traitement au bout de 15 jours. Une dose d'attaque de 20 à 60mg/j pendant 6 semaines est préconisée au départ pour faire effondrer la production d'hormones, puis diminution à une dose d'entretien de 5 à 20mg/jour. 

=> Hypothyroïdie iatrogène qui sera compensée par des hormones thyroïdiennes pendant toute la durée du traitement. Prendre le traitement en 1 ou 3 prises au moment des repas pour augmenter la tolérance digestive.

Précautions d'emploi: ne pas administrer les ATS en présence de troubles modérés à sévères de la numération globulaire (contrôle régulier de la numération, formule sanguine ou NFS au cours du traitement). Ajustement du traitement anticoagulant à envisager.

Iode 131 L'iode 131 est réservé aux personnes âgées (pas d'impact sur la fertilité, pas de risque pot-opératoire)

Avant de prendre ce traitement, consultez notre fiche conseil : Médicaments, horaires alimentation

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

THYROÏDE »

 
         
         
       
Traitement de l'hypothyroïdie = hormones thyroïdiennes

Mon pharmacien au cœur de ma santé

J'achète mes médicaments et mes produits naturels sur ma pharmacie en ligne

Le traitement prescrit par votre médecin est dans la plupart des cas un traitement à vie.

 

Le traitement par les hormones thyroïdiennes permet de compenser une hypothyroïdie soit d'origine périphérique (thyroïdienne) ou centrale (hypophysaire). Cette hormonothérapie substitutive, encore appelée opothérapie permet de rétablir l'euthyroïdie.

Sa mise en route doit se faire par pallier jusqu'à une dose efficace de 100 à 150 µg/jour pour les hypothyroïdies primitives et un peu moins dans les hypothyroïdies secondaires. La posologie doit être ajustée jusqu'à normalisation de la TSH.

 

Chez le sujet jeune, la dose initiale peut être de 50 µg/j et atteindre rapidement 100 µg/j.

Chez le sujet âgé ou à risque cardiovasculaire, l'augmentation des doses doit s'effectuer très progressivement, sous surveillance clinique et électrocardiographique en raison du risque d'aggraver des cardiopathies ischémiques latentes et du risque d'apparition des troubles du rythme.

Hormonothérapie substitutive

Lévothyroxine = T4 Lévothyrox® (forme T4 lévogyre) Médicament prescrit en première intention. C'est une prohormone qui ne sera véritablement active qu'après sa métabolisation en hormone LT3

Posologie: 1 prise par jour en raison de sa longue demi-vie de 7 jours. 1 à 2µg/kg/jour chez l'adulte. A prendre le matin à jeun, 30 minutes avant le petit déjeuner en raison du risque de fixation aux protéines plasmatiques (augmentées après un repas) et donc du risque d'inactivation

Adapter la posologie en fonction du dosage sanguin de la TSH (toutes les 6 semaines). La posologie est introduite de façon progressive, surtout chez le sujet âgé ou cardiaque. L'augmentation de posologie se fait par paliers de 10 à 20% toutes les 2 à 4 semaines.

Liothyronine = T3 Cynomel® cp à 25mg
Tiratricol Téatrois®
Sa demi vie est plus courte donc ce médicament doit être administré en 3 prises/jour: Adulte 75mg/jour. Enfants de plus de 6 ans, adapter la posologie en fonction du dosage des hormones.
Le tiatricol est réservé en cas de résistance aux hormones thyroïdiennes et de cancers thyroïdiens différenciés
Mélange T3+ T4  Euthyral® Médicament réservé dans quelques cas particuliers

Respectez les modalités de prise du médicament

  • Prendre les comprimés de lévothyroxine le matin à jeun 2O à 30 mn avant le repas pour garantir une absorption intestinale optimale
  • Signaler toujours au médecin ou au pharmacien la prise de ce médicament car de nombreux traitements, même en vente libre, interfèrent avec la lévothyroxine. Attention à l'automédication! Certaines plantes interfèrent aussi comme le fucus par exemple qui est contre-indiqué en cas de problème de thyroïde.
  • Les effets du traitement (sur la fatigue, la constipation…) ne sont pas immédiats. Ils se manifestent au bout de 15 jours à 1 mois.
  • Bien respecter le dosage prescrit par le médecin et les ajustements de posologie : l’état d’équilibre est plus ou moins long à obtenir. Ne pas conserver les boites de médicaments des dosages précédents qui ne sont plus utilisés. Ils sont source de confusion et peuvent être ingérés par mégarde.
  • L'oubli ponctuel est sans conséquence. En cas d’oubli d’un comprimé, on peut prendre la dose hormonale au moment où l'on s'en aperçoit 12 heures au moins avant la prochaine prise sinon il est préférable de la sauter

Le saviez-vous?



Le traitement par les hormones thyroïdiennes est très efficace mais attention, il est tout aussi dangereux s'il est mal pris!
Précautions d'emploi
  • Les hormones thyroïdiennes étant hyperglycémiantes, une surveillance renforcée de la glycémie et une adaptation de la posologie des hypoglycémiants sont nécessaires en cas de diabète.
  • Les hormones thyroïdiennes majorent l'activité des anticoagulants oraux avec une augmentation du risque hémorragique. Il est nécessaire de renforcer la surveillance de l'INR et adapter éventuellement la posologie des anticoagulants en début de traitement.
  • Les inducteurs enzymatiques (phénytoïne, rifampicine, carbamazépine) augmentent le catabolisme des hormones thyroïdiennes et nécessitent un ajustement du traitement thyroïdien.
  • Se méfier des compléments alimentaires à base de phytoestrogènes qui modifient l'absorption des hormones thyroïdiennes (une réadaptation du traitement est parfois nécessaire.
  • Consommez avec modération la nourriture japonaise, les sauces à base de soja, les yaourts ou jus de soja, les aliments riches en iode
  • Les besoins en lévothyroxine peuvent être fortement accrus en cas de grossesse où une adaptation thérapeutique est nécessaire.
  • Une adaptation de posologie est aussi nécessaire en cas d'apparition de cirrhose et/ou de malabsorption intestinale.
Effets indésirables
  • Aggravation des troubles cardiaques préexistants (angor, infarctus, troubles du rythme...)
  • Signes de surdosage en hormones thyroïdiennes : Tachycardie, tremblements, insomnies, nervosité, diarrhée, sueurs, amaigrissement rapide. Devant l'un ou plusieurs de ces signes, consulter votre médecin rapidement.
  • Possibilité d'hyper calciurie chez l'enfant.
Attention à l'automédication!
  • Eviter l'aspirine, le millepertuis et tout complément alimentaire contenant de l'iode (attention aux compléments alimentaires minceur...).
  • Signalez à votre médecin si vous prenez des compléments alimentaires pour la ménopause à base de phytoestrogènes (surveillance accrue des prises de sang nécessaire)
  • Éviter la prise simultanée de pansements gastriques, d'antiacides ou de médicaments à base de fer, qui diminuent l'absorption digestive de la lévothyroxine.
    Laisser un délai de 1 heure minimum entre la prise de ces traitements.

Avant de prendre ce traitement, consultez notre fiche conseil : Médicaments, horaires alimentation

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

THYROÏDE »

 
         
         
       

Comment vérifier l'efficacité d'un traitement thyroïdien?

Mon pharmacien au cœur de ma santé

J'achète mes médicaments et mes produits naturels sur ma pharmacie en ligne

Surveillance clinique du traitement

Après l'initiation d'un traitement : il faut revoir votre médecin au bout de 2 mois. Votre médecin fera un suivi clinique et recherchera la disparition des symptômes d'hypothyroïdie et dépistera les signes d'un éventuel surdosage.
Surveillance biologique du traitement Dosage de la TSH à faire une fois l'équilibre obtenu tous les 6 à 12 mois afin de récupérer toute dégradation de l'équilibre thérapeutique.

Certains cas peuvent amener à augmenter les doses de lévothyroxine : période de froid (hiver), lors de la puberté, d'une grossesse ou en cas de survenue d'une maladie au long cours. On est amené à diminué les doses de lévothyroxine en été, en cas de survenue de troubles du rythme.

Chez le sujet âgé ou chez le patient ayant une insuffisance cardiaque ou coronarienne ou en cas de troubles du rythme, la normalisation de la TSH est parfois plus longue à obtenir que pour un sujet jeune en bonne santé. Il est important de bien suivre son traitement et de ne pas se décourager...

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

THYROÏDE »

 
         
         
       

Thyroïde et oligothérapie

Mon pharmacien au cœur de ma santé

J'achète mes médicaments et mes produits naturels sur ma pharmacie en ligne

© Annette Shaff | Dreamstime.com Le Sélénium est contre indiqué en cas d'hyperthyroïdie

Avant de prendre ce traitement, consultez notre fiche conseil : Oligothérapie

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

THYROÏDE »

 
         
         
       

Thyroïde et homéopathie

Mon pharmacien au cœur de ma santé

J'achète mes médicaments et mes produits naturels sur ma pharmacie en ligne

Les troubles thyroïdiens nécessitent une surveillance médicale étroite. L'homéopathie peut être une aide précieuse à condition d'avoir été prescrite par un médecin homéopathe. Elle ne peut en aucun cas, remplacer les traitements conventionnels, ni la chirurgie si elle s'avère nécessaire!

Mise en garde

Attention à l'automédication,
Fucus TM est très riche en iode et peut interférer en cas de troubles de la thyroïde

Tendance à l'hypothyroïdie: Graphites...
Drainage de la thyroïde Thyroïdea D8, Iodarygite D8 et Azurite D8 si insuffisance thyroïdienne frustre (TSH augmentée, T4 normale)
Attention Thyroïde D8 est à éviter en cas de thyroïdite aigue avec des anticorps élevée car elle risque de stimuler la maladie auto-immune plutôt que la guérison

Thyroïdea D18 si hyperthyroïdie modérée (TSH diminuée, T4 normale)

Prendre une ampoule en perlingual un jour sur 2
Chirurgie de la thyroïde En prévention de l'intervention chirurgicale: Conium maculatum 5 CH, sucer 3 granules 3 fois par jour.
En post chirurgie, pour calmer les douleurs et accélérer la cicatrisation après chirurgie, surtout s'il y a eu curage ganglionnaire: Conium maculatum 7CH 3 granules 3 fois par jour ou une dose en 9 CH

Avant de prendre de l'homéopathie, consultez notre fiche conseil : Homéopathie

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

THYROÏDE »

 
         
         
       

Thyroïde et compléments alimentaires

Mon pharmacien au cœur de ma santé

J'achète mes médicaments et mes produits naturels sur ma pharmacie en ligne

Houblon


Même si les compléments alimentaires apparaissent comme inoffensifs car naturels, certains peuvent toutefois interagir avec la thyroïde et perturber l'équilibre du traitement qui a été mis en place.
Compléments alimentaires à éviter en cas de troubles de la thyroïde

Phytohormones

soja, le trèfle rouge, la sauge, les graines de lin

Les phytohormones, de par leur action oestrogène like peuvent diminuer l'absorption intestinale des hormones thyroïdiennes.

Par conséquent, une réévaluation du dosage de lévothyroxine peut être nécessaire, en particulier en début ou à la fin d'une cure par des compléments à base de phytohormones prises en cas de ménopause, comme les soja, le trèfle rouge, la sauge, les graines de lin...

Algues

Cette algue, de part sa teneur naturelle en Iode, est contre-indiquée avec les traitements de la thyroïde

  • Lithotame: Le lithotame est une algue connue pour ses propriétés reminéralisantes et antirhumatismales. Elle entre dans certains compléments alimentaires indiqués en d'arthrose.

Avant de procéder à ce traitement, consulter attentivement notre fiche conseil : Compléments alimentaires

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

THYROÏDE »

 
         
         
       

Thyroïde et aromathérapie

Mon pharmacien au cœur de ma santé

J'achète mes médicaments et mes produits naturels sur ma pharmacie en ligne

Mise en garde
Les huiles essentielles à activité estrogène (sauge officinale, cyprès de Provence,
fenouil doux, patchouli...) ne s'utilisent pas en cas de cancer hormono-dépendant, de troubles majeurs de la coagulation, ou de traitement de l'
hypothyroïdie.

Formule pour stimuler la thyroïde
Faire un mélange dans un flacon doseur pour mélange d'huiles essentielles avec: 1/3 d'huile essentielle de Girofle pour 2/3 d'huile essentielle de Myrte . Prendre 2 gouttes de ce mélange sur 1/4 de morceau de sucre de canne à sucer ou dans une cuillère à café d'huile d'olive le matin avant les repas, 5 jours sur 7 pendant 15 jours par mois maximum. Attention, ceci ne remplace en aucun cas le traitement substitutif hormonal.

Avant de procéder à ce traitement, consulter attentivement notre fiche conseil : Aromathérapie

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

THYROÏDE »

 
         
         
       

Quand faut-il consulter un médecin?

Surveiller les signes suivants

Mon pharmacien au cœur de ma santé

J'achète mes médicaments et mes produits naturels sur ma pharmacie en ligne

© Tibor Varga | Dreamstime.com
  • En cas de signes d’un surdosage en hormones thyroïdiennes: Palpitations, insomnies, nervosité, diarrhée, sueurs, amaigrissement

  •  Effectuez les examens médicaux : Il est important de bien respecter les visites indiquées par votre médecin ainsi que les contrôles biologiques hormonaux qui permettent d’adapter le dosage de lévothyroxine. Une fois la dose d’équilibre atteinte, un à deux contrôles par an suffisent.

  • En cas de grossesse, la surveillance clinique et biologique est renforcée car les besoins en hormones thyroïdiennes sont alors modifiés.

 

Dans ces cas, une consultation médicale s'impose

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

THYROÏDE »

 
         
         
       

 Thyroïde et accidents nucléaires

Mon pharmacien au cœur de ma santé

J'achète mes médicaments et mes produits naturels sur ma pharmacie en ligne

En cas d'accident grave touchant une centrale nucléaire, et en fonction de la quantité d'iode radioactif relarguée, il est nécessaire de traiter certaines populations proches du lieu de l'accident par de l'iode stable. Cette administration permet de saturer les mécanismes d'absorption thyroïdienne iodée, limitant ainsi la fixation d'iode radioactif sur la thyroïde.

Cette protection est surtout recommandée chez les enfants et les personnes entre 20 et 40 ans. Au delà de 40 ans, l'intérêt est discuté.

Pour en savoir plus:

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

THYROÏDE »

 


Index juridique

Déclaration d'intérêts: L'auteur déclare ne pas avoir de conflits d'intérêts en relation avec cet article.

Cet espace de conseils sur les médicaments et la santé  ne remplace en aucun cas le diagnostic et les conseils d'un médecin ou d'un pharmacien.

Les informations mises à jour et publiées sur ce site sont à titre strictement indicatifs. Il ne faut en aucun cas utiliser ces informations à but de diagnostic. Nous ne pourrons pas être tenu responsable d'une mauvaise interprétation de son contenu ni de l'état de santé du lecteur, qu'il soit antérieur ou ultérieur à la consultation de ces fiches conseil.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HONCe site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Sites de santé de confiance certifiés HONcode: