Accueil Urgences Pharmacie Informations légales Conseils Liens utiles Nous contacter Faire un don

   

 
Recherche personnalisée

 

 

Cystite, infection urinaire, prostatite

 

 

 

 

Rédigé par AS Delepoulle

(Dr en pharmacie).

Dernière mise à jour le : 09/06/2015

 
   
   
 

Qu'est ce qu'une cystite ou une infection urinaire?

Cystite, Infection urinaire

J'achète les médicaments et les produits naturels qui soignent les infections urinaires sur ma pharmacie en ligne

La Cystite simple est une inflammation de la vessie et de l'urètre d'origine infectieuse. L'infection est limitée à l'urine et à l'urothélium.

 

La pyélonéphrite comporte une atteinte bactérienne du rein et du bassinet.

 

 

Dans la majorité des cas, les germes proviennent de l'intestin (entérobactéries (d'origine fécale): Escherichia coli dans 75 à 80% des cas) et la contamination se fait par migration ascendante, ce n'est pas une maladie sexuellement transmissible.

Epidémiologie Les infections urinaires touchent plus facilement les femmes (40 à 50% des femmes ont au moins une infection urinaire au cours de leur vie), avec un pic entre 20 et 30 ans et un deuxième pic en période post ménopausique.
La raison est purement anatomique car l'urètre est très court chez la femme (environ 2cm) et, est très facilement colonisé par les germes présents au niveau des organes génitaux et/ou de l'anus
Principaux symptômes d'une cystite aigue
  • Pollakiurie (mictions fréquentes et peu abondantes), mictions impérieuses, voire incontinence chez le sujet âgé
  • brulure mictionnelle,
  • pesanteur vésicale, 
  • hématurie (présence de sang dans les urines dans 30% des cas), liée à un saignement de la muqueuse vésicale hyperémiée par l'inflammation; Elle ne constitue pas un facteur de gravité.
  • urines troubles malodorantes.
Les germes responsables
Dans 75 à 95% des cas, on retrouve Escherichia coli, mais on peut aussi retrouver des germes comme les Klebsielles voire Staphylococcus saprophyticus

Différents types d'infections urinaires

Qu'est-ce qu'une cystite bactérienne aigue simple?

C'est la forme la plus courante touchant la femme de 15 à 65 ans, sans antécédents particuliers (une femme sur deux a une infection urinaire au moins une fois dans sa vie). Elle ne s'accompagne jamais de fièvre. Elle peut évoluer spontanément vers la guérison sans traitement. Elle est récidivante dans la moitié des cas.

On parle de cystite récidivante à partir de 3 épisodes de cystite (correctement traités) par an.

Qu'est-ce qu'une cystite aigue compliquée?

Cette cystite sans traitement récidive souvent sur un mode rapproché (au moins trois mois après l'épisode initial) et peut évoluer vers une pyélonéphrite qui touche le rein. Ce type de cystite se présente en cas d'antécédent urologique (lithiase rénale ou vésicale, maladie rénale connue, reflux opéré pendant l'enfance), en cas d'immunodépression, au cours de certaines maladies (diabète) et chez la femme enceinte.

Qu'est-ce qu'une cystite interstitielle?

C'est une anomalie de la structure du tissu vésical qui rend la vessie complètement intolérante. La miction n'est pas douloureuse, elle peut même soulager la malade, c'est le remplissage de la vessie qui est très douloureux.

Quels sont les symptômes d'une pyélonéphrite?

Cette complication est heureusement rare, mais grave. La contamination du rein se fait par voie ascendante.

Cas particuliers d'infections urinaires

Infections urinaires chez l'homme Chez l'homme, l'infection urinaire basse implique celle des tissus environnants et s'accompagne de prostatite, d'urétrite et d'épidymite. La complication la plus fréquente est la récidive.
Sommeil du nouveau-né par Vera Kratochvil Infections urinaires chez le nourrisson.

Chez le nourrisson
et le jeune enfant, l'infection urinaire est souvent associée à une anomalie fonctionnelle ou anatomique des voies urinaires, dont la plus fréquente est le reflux vésico-urétéro-rénal (passage de l'urine à contre courant dans les uretères et le rein). Au cours de la croissance, un bon nombre de flux disparaissent avec la maturation du fonctionnement vésico-sphinctérien. Les signes cliniques sont peu spécifiques: mauvaise prise pondérale, irritabilité, troubles du sommeil, maux de ventre...
Toute
fièvre inexpliquée chez un nourrisson doit faire rechercher une infection urinaire.
Infections urinaires chez l'enfant

Chez l'enfant plus grand
, l'infection urinaire peut être favorisée par une mauvaise hygiène, une constipation ou une oxyurose.

On la retrouve le plus souvent chez la petite fille qui se plaint de dysurie, des plaintes ou des pleurs au moment de la miction. La
fièvre est modérée (<38,5°C) ou absente.
© Teros | Dreamstime.com Infections urinaires pendant la grossesse

Souvent asymptomatique ou réduite à une
fièvre isolée persistante, elle doit être recherchée et traitée systématiquement pour éviter une pyélonéphrite dont la fréquence est plus grande pendant la grossesse. Cela s'explique par l'obstacle fonctionnel et mécanique que représentent la dilatation des voies excrétrices et l'utérus gravide.
Il existe un risque de complication septique fœtale (fausse couche, retard de croissance intra-utérin ou accouchement prématuré)

Les germes sont souvent identiques des autres cystites, mais un antibiogramme est justifié d'emblée.

Le saviez-vous?

Chez la femme enceinte, la progestérone inhibe le péristaltisme des voies urinaires et l'utérus comprime les uretères, ce qui provoque une stase urinaire. De plus, la grossesse entraine une glycosurie physiologique favorisant la survenue d'une infection.
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

Cystite, Infection urinaire »

 
         
         
       

Quelles sont les circonstances exposant aux infections urinaires?

Quels sont les facteurs de risque de cystite?

Cystite, Infection urinaire

J'achète les médicaments et les produits naturels qui soignent les infections urinaires sur ma pharmacie en ligne

  • Vêtements en matière synthétique et/ou trop serrés qui favorisent la macération

  • Les bains en piscine ou prolongés en baignoire (produits désinfectants et produits de bain agressifs). Les bacs à sable (enfants), le contact avec les animaux familiers non suffisamment purgés...

  • Grossesse (dilatation physiologique des voies urinaires et variations hormonales). Les infections urinaires constituent un risque d'accouchement prématuré.

  • Utilisation de spermicides

  • Diabète, glycosurie...

  • Femmes immunodéprimées (VIH, Greffe...)

  • Ménopause, femmes âgées de plus de 65 ans (diminution des sécrétions vaginales et augmentation du pH vaginal qui favorise la colonisation et la prolifération des bactéries d'origine digestive au niveau du vagin); tout déséquilibre de la flore vaginale (utilisation de spermicides, antibiothérapie...).

  • Maladies neurologiques, troubles du transit (constipation), prise insuffisante de boisson.

  • Troubles du comportement mictionnel: mictions rares, retenues, incomplètes, hypertrophie de la prostate.

  • Succession de traitements antibiotiques (décapage de la flore intestinale et/ou vaginale)

  • Hospitalisation: risque d'infections nosocomiales

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

Cystite, Infection urinaire »

 
         
         
       

Voir aussi, liens utiles

Cystite, Infection urinaire

J'achète les médicaments et les produits naturels qui soignent les infections urinaires sur ma pharmacie en ligne

© Vladyslav Starozhylov | Dreamstime.com Fiche conseil: Hypertrophie de la prostate

www.uropage.com

www.urofrance.org

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

Cystite, Infection urinaire »

 
         
         
       
Que faire en cas de cystite?
Comment éviter les récidives?

Cystite, Infection urinaire

J'achète les médicaments et les produits naturels qui soignent les infections urinaires sur ma pharmacie en ligne

Les conseils hygiéno-diététiques sont la base du traitement préventif et ils peuvent même guérir une cystite récidivante  en l'absence de complications.
  • Boire beaucoup au moins 2 litre d'eau par jour, par petites quantités réparties tout au long de la journée. Éviter les eaux gazeuses, les sodas, privilégier les eaux de source.

  • Acidifier les urines en consommant de la vitamine C ou certains aliments riches en vitamine C. Consommer des aliments acidifiant les urines: tomates, citrons, oranges, pamplemousse...

  • Augmenter le volume de vos urines avec du raisin, de la mangue et des prunes

  • Limiter la consommation d'épices, d'excitants (caféine) et d'alcool.

  • Eviter la consommation d'aliments irritants (vin blanc, asperges...) qui provoquent des symptômes similaires à une infection urinaire sans réelle prolifération bactérienne

  • Uriner régulièrement toutes les 2 à 3 heures, avant et après un rapport sexuel et au coucher. Vider complètement la vessie, à chaque miction Ne pas se retenir !!!

  • Nettoyer le périnée d'avant en arrière après être allé à la selle. Ne pas utiliser des savons antiseptiques (Solubacter®, Septivon®) sans avis médical et jamais au long cours. Ne pas faire d'irrigations vaginales, et attention à l'excès d'hygiène!!!. Utiliser un produit d'hygiène intime doux, adapté (pH physiologique) : Lactacyd® fémina Rogé Cavaillès® Intime Extra doux, Hydralin® Apaisa, Saugella® antiseptique à base de thym...

  • Eviter les diaphragmes et les spermicides qui peuvent déséquilibrer la flore vaginale et favoriser les infections urinaires

  • Éviter les pantalons et sous-vêtements trop serrés, les matières synthétiques qui favorisent la macération. Changer vos sous vêtements régulièrement et changer fréquemment de tampons et serviettes hygiéniques durant les règles car ils peuvent véhiculer des germes pathogènes.

  • Lutter contre la constipation et les diarrhées, qui propagent les germes.

  • Rééquilibrer la flore intestinale (cure de probiotiques adaptés) surtout en cas de cystites récidivantes

  • Chez l'enfant: éviter les bains prolongés irritants (bains moussants) avec d'autres enfants plus grands ou des adultes. Ne pas utiliser de lait de toilette trop agressifs. Ne pas les laisser jouer avec des animaux de compagnie non purgés...

  • Attention aux sports type équitation, moto, vélo (irritations et chocs)

  • Chez la femme ménopausée, un traitement estrogénique vaginal peut prévenir les cystites récidivantes

 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

Cystite, Infection urinaire »

 
         
         
       

Examens urinaires

Cystite, Infection urinaire

J'achète les médicaments et les produits naturels qui soignent les infections urinaires sur ma pharmacie en ligne

ECBU
  • L'ECBU: Examen Cyto Bactériologique des Urines est systématique en cas d'infection urinaire récidivante ou d'emblée chez la femme enceinte. Il permet de rechercher une infection urinaire et de retrouver la bactérie responsable.
  • En cas d'isolement d'un germe (plus de 1 million/ml) sur ECBU, et si la leucocyturie est supérieure à 10 000 leucocytes/ml, on teste des antibiotiques sur cette bactérie in vitro (Antibiogramme) pour indiquer au clinicien à quels antibiotiques le germe est sensible.

Recueil des urines


Le recueil des urines exige des précautions particulières d'asepsie. Après une toilette locale, on effectue une désinfection au Dakin® du méat urinaire.
Pour l'adulte: Uriner un premier jet dans les toilettes et le reste dans le flacon stérile remis par le laboratoire ou par votre pharmacien. Rapporter vos urines au laboratoire ou à la pharmacie dans l'heure qui suit.

Chez le nourrisson, on pose une poche stérile pédiatrique Urinocol® et on laisse en place le dispositif jusqu'à la miction (laisser en place 30 minutes maximum). Transvaser ensuite le contenu du collecteur dans un flacon stérile.

Autres examens urinaires

Bandelettes urinaires = dépistage
  • Les nitrites signent la présence d'entérobactéries
  • Les leucocytes  témoignent de l'inflammation

En cas de résultat négatif, on peut affirmer qu'il n'y a pas d'infection (valeur prédictive négative >98%).

Le dépistage est proposé systématiquement à toutes les femmes enceintes à partir du 4ème mois de grossesse, il est suivi d'un ECBU en cas de positivité. Une bactériurie chez la femme enceinte impose également une antibiothérapie

 

Exacto® test d'infection urinaire, Uritest®...

© Elena Yakusheva | Dreamstime.com

Quand faut-il pratiquer des examens complémentaires?

Ils sont orientés par l'interrogatoire et la clinique.
  • Ils comportent une échographie rénale et vésicale.
  • On fait une cytoscopie dans certains cas à risque ou en cas d'épisodes aigus d'hématurie, surtout si la femme est fumeuse ou a plus de 40 ans, ou chez les femmes sans risque mais qui font des récidives d'infection malgré un traitement bien conduit.
 
 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

Cystite, Infection urinaire »

 
         
         
       

Traitement des cystites 

Cystite, Infection urinaire

J'achète les médicaments et les produits naturels qui soignent les infections urinaires sur ma pharmacie en ligne

Les conseils hygiéno-diététiques sont la base du traitement. Ils entrent pour 50% dans la guérison des cystites

En cas de cystite aigue simple: un traitement antibiotique court probabiliste est justifié, même si l'évolution est spontanément favorable dans 50% des cas environ.

 

En cas de cystite aigue compliquée, si les signes cliniques le permettent, il est recommandé de différer l'antibiothérapie de 48 heures pour l'adapter aux résultats de l'antibiogramme. Le cas échéant une antibiothérapie probabiliste est recommandée en première intention en attendant les résultats.

Antibiothérapie

Antibiothérapie

Fluoroquinolones (Péflacine® monodose, Monoflocet®), fosfomycine-trométanol (Monuril®, Uridoz® ), céphalosporines, sulfamides (Bactrim®), sulfaméthizol (Rufol®), pivmecillinam chlorhydrate (Selexid®)

 

 

Les fluoroquinolones sont les antibiotiques de choix car ils sont bactéricides et ont un pouvoir de pénétration dans les tissus profonds important. Toutefois, en raison d'une augmentation de la résistance acquise, il est souhaitable d'en limiter l'emploi dans les cystites aigues simples et de les réserver aux pathologies plus sévères.

Les dérivés de l'acide fosfonique ont un effet bactéricide. L'association triméthoprime, sulfaméthoxazide (Bactrim®) est plus rarement utilisée en raison d'une sensibilité inconstante.

 

  • En 1re intention : Fosfomycine trométamol (Monuril, Uridoz…) en dose unique. La prise de cet antibiothérapie doit se faire à jeun, 2 à 3 heures avant un repas, car la prise de nourriture ralentirait son absorption et aboutirait à une concentration urinaire moindre. Prendre le sachet de fosfomycine trométamol après avoir vidé votre vessie. Le traitement monodose ne soulage pas forcément en 24 heures mais l'antibiotique continue à agir 24 à 48 heures après la prise , les symptômes peuvent donc persister 2 à 3 jours après le début de traitement. Consulter si les signes cliniques persistent plus de 3jours après le début du traitement.

 

  • En 2e intention : Nitrofurantoïne (Furadantine, Microdoïne) pendant 5 jours, fluroquinolone (ciprofloxacine-Ciflox, loméfloxacine-Logiflox, ofloxacine-Exocine, Monoflocet) en dose unique ou pendant 3 jours. La nitrofurantoïne (Furadantine®, Furadoïne®, Microdoïne®) possède une bonne efficacité en particulier sur Staphylococcus saprophyticus, et son taux de résistance n'a pas augmenté depuis plus de 30 ans d'utilisation. Elle entraine fréquemment des troubles digestifs dose-dépendants (nausées, vomissements) qui sont réduits par la prise aux repas. Le risque d'atteintes hépatiques et pulmonaires est à craindre en cas de traitement au long cours, nécessitant l'arrêt du traitement.

 

  • La fosfomycine trométamol et les fluoroquinolones en monodoses sont peu actives sur certains staphylocoques ; dans ce cas sont recommandées la nitrofurantoïne pendant 5 jours ou une fluoroquinolone pendant 3 jours.

 

  • L'antibiothérapie est plus longue (10 jours) et adaptée aux données de l'antibiogramme après ECBU dans le cas d'une cystite chez l'homme, de cystite compliquée ou récidivante. Les traitements courts ("minute") ne sont pas adaptés dans ce cas

Indications du traitement "minute" ou monodose

 

En cas d'infections urinaires récidivantes, la prise de forfomycine trométamol tous les 10 jours pendant 6 mois, permet de diminuer la fréquence des récidives par un facteur 6

 

 

 

Mise en garde sur les quinolones

Attention au risque de photosensibilisation et de tendinopathies sous fluoroquinolones! Eviter toute exposition solaire ou aux UV pendant le traitement et durant les 5jours suivants (durée moyenne de l'élimination du principe actif). Attention à l'activité sportive intense sous quinolones en raison du risque de tendinites. Signaler au médecin toute douleur tendineuse.
Traitement chez l'enfant Une antibiothérapie par Cotrimoxazole (Bactrim®) ou le cefixime durant 3 à 5 jours est prescrite par le médecin. Une antibioprophylaxie par le cotrimoxazole peut être proposée dans les infections récidivantes.
Traitement chez la femme enceinte Les antibiotiques pouvant être utilisés pendant la grossesse sont l'amoxicilline, l'amoxicilline + acide clavulanique (sauf si risque d'accouchement imminent), le céfixime, le pivmécillinam, la nitrofurantoïne et le sulfaméthoxazole-triméthoprime (à éviter toutefois pendant le premier trimestre).

La durée de l'antibiothérapie est d'au moins 5 jours parfois 10 avec de l'amoxicilline ou de la nitrofurantoïne.

Traitement chez la femme de plus de 65 ans En cas de cystite pendant chez la femme de plus de 65 ans, la durée de l'antibiothérapie est d'au moins 5 jours parfois 10 avec de l'amoxicilline ou de la nitrofurantoïne.
Traitement adjuvant anti-infectieux

Vitamine C: 500mg le matin (qui s'élimine sous forme d'acide oxalique, ce qui acidifie les urines et empêche la multiplication bactérienne)

Préférer la vitamine C naturelle qu'est l'acérola

 

 

Vitamines C et acérola: 3 chênes Acerola 500, 3 chênes bio Acerola 1000, Acerola 1000 Arkopharma®, Acerol C vitamine C, Acerola Arkogélules®, Acerola Bio 500, Acerola Plus 500, DAYANG® Acerola 1000, Vitascorbol® 500, Vitascorbol® 1g

Pour diminuer les symptômes associés

En plus du traitement anti-infectieux, votre médecin peut aussi vous prescrire selon vos symptômes:

 

La prise d'AINS et de corticoïdes est inutile, voire nocive en raison de leur toxicité rénale!

Pour éviter les récidives
  • Dans les cas de cystites à répétition, votre médecin peut prescrire une antibiothérapie discontinue au long cours (hors AMM). Un traitement de 6 mois permet de guérir presque toutes les cystites récidivantes.
  • Chez la femme ménopausée, un traitement hormonal local sous forme de crème à appliquer au niveau de la vulve permet d'espacer les infections.
  • Augmentez vos défenses naturelles en suivant les recommandations de notre fiche conseil: Défenses immunitaires

Avant de prendre ce traitement, consultez notre fiche conseil : Médicaments, horaires alimentation

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

Cystite, Infection urinaire »

 
         
         
       

Traitement des pyélonéphrites et prostatites aigues 

Cystite, Infection urinaire

J'achète les médicaments et les produits naturels qui soignent les infections urinaires sur ma pharmacie en ligne

Ces pathologies imposent une consultation en urgence, et parfois une hospitalisation.

L'antibiothérapie probabiliste fait appel aux céphalosporines de troisième génération par voie parentérale (cefrtiaxone ou céfotaxime à l'hôpital) ou à une fluoroquinolone per os (ciprofloxacine, ofloxacine ou lévofloxacine) ou par voie IV si la voie orale est impossible. Dans les formes sévères, l'ajout d'un aminoside est recommandé.

Le traitement est ensuite adapté aux résultats de l'antibiogramme
.

 

La durée de traitement varie entre 7 et 21 jours.

Avant de prendre ce traitement, consultez notre fiche conseil : Médicaments, horaires alimentation

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

Cystite, Infection urinaire »

 
         
       

Agir sur une prostatite par aromathérapie

Cystite, Infection urinaire

J'achète les médicaments et les produits naturels qui soignent les infections urinaires sur ma pharmacie en ligne

Prendre 3 gouttes du mélange sur un quart de sucre à sucer ou dans une cuillère à café d'huile d'olive 3/jour pendant 15 jours

 

Contre indiqué avant 12 ans

Avant de procéder à ce traitement, consulter attentivement notre fiche conseil : Aromathérapie

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

Cystite, Infection urinaire »

 
         
       

Agir sur les cystites récidivantes par compléments alimentaires

Cystite, Infection urinaire

J'achète les médicaments et les produits naturels qui soignent les infections urinaires sur ma pharmacie en ligne

Pour un effet maximal, associer les 3 compléments alimentaires: Vitamine C pour acidifier les urines, la bruyère ou la busserole pour son action antiseptique et le cranberry pour son action sur le biofilm

Vitamine C

La vitamine C, par son pouvoir acidifiant est recommandée en cas d'infections urinaires à raison de 2g/jour.

Associations: Bruyère, Busserole, thé vert

La bruyère, la busserole (feuille), le thé vert sont traditionnellement utilisés pour favoriser l'élimination rénale de l'eau et donc aider à apaiser les troubles urinaires bénins. A prendre dès les premiers troubles.

Arkofluides® Confort urinaire, Uromil®
...

Cranberry

Attention, pour avoir une efficacité prouvée, il est indispensable d'utiliser une dose quotidienne minimale de 36mg de PAC (dose recommandée par l'ALFFAPS)!

Même s'il s'agit d'un complément alimentaire, des précautions s'imposent. Pour plus de détail consulter notre rubrique Cranberry

 

Cyscontrol®, Cystera® Premium, Confort urinaire Inovya®, Cystiberry®, Elusanes urinaire, Monurelle® (PAC et vitamine C associés), Gyn-delta® Protecteur urinaire, Cranberryne Arkogélules®, Cystiregul®, Marque Verte® Confort Urinaire, Ménophytea® Confort Urinaire Précyst®, Urell poudre, Urell Gélules, Urisanol®...

Avant de procéder à ce traitement, consulter attentivement notre fiche conseil : Compléments alimentaires

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

Cystite, Infection urinaire »

 
         
       

Quand faut-il consulter un médecin?

Surveiller les signes suivants

Cystite, Infection urinaire

J'achète les médicaments et les produits naturels qui soignent les infections urinaires sur ma pharmacie en ligne

© Tibor Varga | Dreamstime.com  
  • Si vous êtes un homme, un enfant, une personne âgée ou enceinte

  • Si les symptômes durent depuis plus de 24H

  • Consulter si les signes cliniques persistent plus de 3jours après le début du traitement. Une hospitalisation est parfois nécessaire dans ce cas.

  • En cas de fièvre, de frissons ou de douleurs lombaires (suspicion de pyélonéphrite)

  • En cas de récidives fréquentes (plus de 3 ou 4 par an)

  • En cas de douleurs tendineuses sous traitement par fluoroquinolones.

 

Dans ces cas, une consultation médicale s'impose

 

MA PHARMACIE EN LIGNE »

 

Cystite, Infection urinaire »

 



 

Index juridique

Déclaration d'intérêts: L'auteur déclare ne pas avoir de conflits d'intérêts en relation avec cet article.

Cet espace de conseils sur les médicaments et la santé ne remplace en aucun cas le diagnostic et les conseils d'un médecin ou d'un pharmacien.

Les informations mises à jour et publiées sur ce site sont à titre strictement indicatifs.

Il ne faut en aucun cas utiliser ces informations à but de diagnostic. Nous ne pourrons pas être tenu responsable d'une mauvaise interprétation de son contenu ni de l'état de santé du lecteur, qu'il soit antérieur ou ultérieur à la consultation de ces fiches conseil.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HONCe site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Sites de santé de confiance certifiés HONcode: